2 filles

 

Deux jeunes filles âgées de 4 ans,  jumelles identiques.

L' une contracte une amygdalite purulente et fébrile, se trouvant dans un si mauvais état général, qu'on est obligé à l' admettre à l'hôpital pour qu'elle puisse obtenir des antibiotiques par voie intraveineuse. Enfin, elle se récupère. 

 

Cinq ans plus tard, cette jeune fille développe une leucémie aiguë. Un type de leucémie qui ne peut être développé qu'avec certains gènes dans le génome du patient. En examinant les jumelles les chercheurs  découvrent que les deux filles ont ce "gène de leucémie." 

Pourquoi l'une des soeurs a développé la leucémie et pas l'autre ?
Parce que la jeune fille qui avait eu l' amygdalite a activé avec cette maladie le "gène de leucémie", tandis que l'autre non.

 


Adriana

Il y a quelques années, j'avais une patiente,   appelons-la  Adriana,  dans la cinquantaine, originaire d'une famille où TOUS, parents, frères et sœurs,   souffraient de l'hypertension artérielle sévère. Dû à ça tous les membres de sa famille avaient déjà eu des infarctus de myocarde ou des ataques d'apoplexie.
Mais pas ma patiente.

Ma patiente avait décidé dans sa jeunesse de vivre différemment. Elle ne voulaient pas s'offrir une vie pleine d'anxieté et de stress, comme ses parents. Elle voulait avoir du temps pour soi-même et pour les autres et vivre en bonne santé.
Elle l'a fait à sa manière, selon ses convictions et croyances.

Elle a pratiqué le yoga, la méditation, elle est devenue végétarienne, fait de la musique et  travaillé à temps partiel afin d'avoir un bon équilibre  de vie professionnelle et vie privée selon ses préférences.

Ma patiente était maintenant plus âgée que ses frères et sœurs quand ils avaient eu leurs crises cardiaques. Elle était venue pour  faire un check-up et faire contrôler sa  tension artérielle. Elle était inquiète parce qu'elle était encore saine ...

Vous souvenez-vous des boîtes de Petri ... ? 

 


Remarque:
En médecine, on parle souvent de la pathogenèse multifactorielle des maladies. Parler de ces questions en termes   noir et blanc ne rend pas justice à la complexité de l'affaire.
Mais   je ne prétends pas de faire  une thèse scientifique, mais plutôt une tentative de simplifier une réalité complexe de sorte que tout le monde puisse comprendre.

 


Tavail de l'ombre et conséquences

Le concept de l'ombre a été créé par C. G. Jung.  Il  faisait référence à une partie cachée de la psyché humaine. Ce qui n'est pas montré, mais maintenu plutôt caché  "dans l'ombre" de la personnalité.

Ça vaut la pène d'enquêter, d'exprimer et de faire l'expérience de cette partie de soi-même si on cherche la guérison profonde. 

Ici, il faut tenir en compte l'intention de la personne. Qu'est-ce qui vous a vraiment motivé à prendre cette décision précise à un certain moment de votre vie? Est-ce une attitude constructive, de lâcher prise ? Ou plutôt une intention destructrice,  même  de vengeance (
peut-être comme auto-protection)?

 

Ici il ne s'agit pas de juger.

 

Mais de profiter du pouvoir contenu dans une  «intention négative" en le canalisant positivement.  Celà nous permet  d'expérimenter notre propre force vitale plus intensément,  de façon libre et crue, et de nous sentir de plus en plus nous-mêmes, moins déterminés par les autres. Nous nous sentons libérés et en meilleure santé.  

Ce qui finit par apparaître est notre véritable noyau, l'essence de notre esprit quand nous ne sommes pas en défense.  Nous sommes tels que nous sommes, sans que quelque chose doive changer. Ni en moi, ni dans les autres. Un état d'acceptance profond qui favorise intensément la santé.